Earthship

Le concept

L’earthship est une maison bioclimatique c’est à dire que sa conception a été pensée pour minimiser son impact environnemental, réduire sa consomation en énergie et en eau, tout en gardant, pour ses habitants un cadre de vie agréable et confortable. Le milieu (climat en environnement) dans lequel s’implante la maison et le rythme de vie des habitants a été pris en compte dans chacune des étapes de la construction.

Les trois grands principes du Earthship

  • La réutilisation des déchets.
  • Utilisation de technologie durable.
  • Autonomie des habitants en eau, électricité et alimentation.
Earthship vert
Earthship vert

La consommation énergétique

Il est plus facile de consommer moins d’énergie que d’en produire, c’est pourquoi plusieurs moyens on été mis en place pour réduire au maximum la consommation énergétique de la maison. Pour cela, l’habitation est enterrée du côté nord – pour utiliser la masse thermique du sol – et entièrement vitrée du côté sud – pour apporter lumière naturelle et chaleur -. Les vitres ont été oriéntées de manière à obtenir la meilleure pénétration des rayons possible en hiver. Une casquette horizontale permet d’obtenir de l’ombre et ainsi se protéger des chaleurs estivales. Des puits canadiens ont été installés afin de pré-chauffer l’air en hiver et de le refroidir en été. L’énergie solaire et éolienne offre de l’élécricité verte.

Les materiaux

Pendant des années nous avons construit avec les matériaux qui se trouvent autour de nous, en pierre, en terre, en béton, en paille etc…Aujourd’hui on réfléchit pour trouver des solutions à l’élimination et au recyclage de certains matériaux tels que les pneus, les bouteilles, les cannettes…Ces matériaux représentent une nouvelle source peu coûteuse et abondante pour construire nos futures maisons, profitons-en ! La longevité des materiaux a également été prise en compte pour une maison durable.

La gestion de l’eau

Une citerne, dont la taille a été pensée en fonction du nombre d’habitants, récupère l’eau de pluie qui est par la suite filtrée et utilisée pour les douches et la cuisine (on parle alors d’eau grise) puis de nouveau filtrée par les plantations intérieur. Enfin l’eau est pompée pour être utilisée dans les toilettes (« eau noire ») avant de passer par trois bassins de phytoépuration puis rejetée dans les plantations extérieur. La serre intérieur permet de cultiver des plantes d’intérieur et potagères ainsi que de traiter les eaux grises de la maison.